Note de

Mise en scène

Bench_stick_to_my_side_Première_de__Fb_c

Jimmy Pagneux / Metteur en scène 

"J'ai envie de faire de cette oeuvre théâtrale,

    une pièce de cinéma, rythmée, dynamique et moderne"

©crédit photo & design Jimmy Pagneux

   Cela fait maintenant plus de 10 ans que j'ai "Petits crimes conjugaux" sur ma table de chevet. J’ai immédiatement eu un coup de foudre pour cette pièce. J’étais à la recherche d’une oeuvre moderne, simple à comprendre mais avec de vrais messages. Celle-ci remplit parfaitement son office et offre en prime une vraie opportunité aux acteurs de s’amuser et de montrer leur amplitude de jeu.

 

Author and his actor nice dial color.jpg

Éric Emmanuel Schmitt a une écriture simple et profonde qui me pousse à exiger de moi que ma mise en scène n’édulcore pas le message d’amour, de respect, d’échange et de tolérance véhiculé dans ce texte à travers la vie de ce couple ayant quinze ans d’existence. La mise en scène sera simple et efficace, sans artifices pour ne pas parasiter  les émotions et le texte qui se suffit à lui même. Je veux que le public prenne du plaisir en profitant de la pièce sans se poser de questions, que cela soit

un vrai divertissement sur la forme. Cela ne change en rien le fond, qui sur la base du couple, utilise un code qui parle à tout le monde. Le couple est un sujet populaire, l’écriture est magique, et il y a de fortes chances que certains passages résonnent dans la tête des spectateurs sur le chemin du retour. Les personnages, Gilles et Lisa Sobiri sont les protagonistes de cette intrigue, oui je dis bien intrigue, parce que je trouve que cette pièce est cinématographique. Avec ses rebondissements dignes des films Hitchcockiens, pas besoin d’en rajouter pour tenir le spectateur en haleine.

©crédit photo & design Jimmy Pagneux

La grande notoriété et le succès international d'Éric-Emmanuel Schmitt m'ont permis de recevoir énormément de candidatures pour le casting du rôle de Lisa Sobiri. Nous avons vraiment en France un vivier important  et de qualité. La sélection fut difficile pour moi mais j'ai retenu Louise Molinaro pour ses qualités évidentes de comédienne mais aussi pour sa sensibilité extrême qui a fait vibrer la mienne. 

Comme je l'ai dit à Éric-Emmanuel, pour diriger cette pièce et la jouer, il faut avoir aimé, être aimé et faire l'expérience quotidienne d'un amour transcendant... j'ai cette chance.

       Jimmy Pagneux

Avec_Francois_Berléand_2.jpg
Avec_Francois_Berléand_5.jpg

Élève de François Berléand dans sa Masterclass 2019-2021 pour peaufiner mon jeu et améliorer ma direction d'acteur auprès de ce monstre du cinéma et du théâtre français